Projet sur-mesure et 14 000 m2

Dialogue avec l’architecture
  • client RTE (Réseau de transport d’électricité)
  • année 2017
  • domaine industrie
  • catégorie

    signalétique

Bureau 205 s’est attaché à dessiner un projet sur-mesure pour la signalétique du siège régional de la société RTE (Réseau de transport d’électricité), conçu par AFAA Architecture, à Lyon. Cette signalétique globale (localisation : se repérer, directionnelle : guider ; et adaptée : prise en compte des personnes à mobilité réduite) s’est développée sur les 14 000 m2 du bâtiment et sur 9 niveaux incluant les parkings en sous-sol.
 
 

Dessiné et fabriqué sur-mesure

Comme pour chaque projet de signalétique, l’approche de Bureau 205 a été de développer un projet spécifique et adapté au bâtiment et aux besoins de son occupant.

          Spécifique car dessiné et fabriqué sur mesure. Aucun produit acheté sur catalogue donc ! Dessin, dimensions, matériaux, process de fabrication sont réfléchis en dialogue étroit avec le projet architectural. C’est de cette manière que la signalétique mise en place s’intègre au projet d’ensemble tout en étant signal et aide aux usagers. Jamais une signalétique, parce qu’elle doit être visible, ne doit défigurer le projet développé par les architectes.

          Un projet de signalétique débute donc par un dialogue avec les concepteurs d’un bâtiment et son utilisateur final. Comprendre les attentes des deux “côtés” pour en faire une synthèse efficace.

 
 
 

Visible sans s’imposer

Pour ce projet, exemplaire à beaucoup d’égard, il s’agissait de poursuivre l’objectif des concepteurs en travaillant sur la transparence, l’épure.

          Dans le hall, traversant entre la rue et le jardin en cœur d’îlot, comment positionner un élément permettant aux usagers de se repérer dans cet immeuble à la géométrie complexe sans imposer un obstacle visuel envahissant? 

          Bureau 205 a proposé une intervention ponctuelle — telle une suspension dégageant le sol — qui, par sa forme et sa couleur, devient un signal fort qui s’inscrit dans le volume du hall en double hauteur. Les quatre ailes du bâtiment sur lesquelles se déploie l’ensemble du système d’orientation sont alors immédiatement visibles.

 
 

Transparence

Dans les étages, un travail spécifique a été mené sur la “faille vitrée” présente au niveau des paliers d’étages, véritables espaces de convivialité et de connexion entre services et usagers. Bureau 205 a proposé de poursuivre ce principe de transparence en installant une paroi vitrée teintée bleue qui semble traverser tous les niveaux. Cette paroi permet de gérer les flux de personnes à la sortie des ascenseurs ainsi que de déployer toutes les informations nécessaires au repérage.

 
Tantôt discrète ou imposante, la signalétique entretient un dialogue dynamique avec le projet architectural.
                    D.
 
 
 

Repérage

À chaque étage, le repérage est systématique: un chiffre pour l’étage, une lettre pour la typologie de l’espace concerné (salle de réunion, bulle de rencontre, local technique, toilettes), une lettre indiquant l’aile du bâtiment où se situe l’espace repéré (A, H, V et W pour Ampère, Hertz, Volta, Watt) puis la situation spatiale définie par rapport à la trame architecturale du bâtiment.

 
Par principe, nous cherchons toujours à nous appuyer non seulement sur la géométrie du bâtiment mais aussi sur ses spécificités pour déterminer un dispositif de repérage que les usagers comprendront alors le plus naturellement possible.
                    F.
 
 
 

Confidentialité

Bureau 205 a également proposé une réponse à la question de confidentialité des espaces de bureaux largement vitrés pour permettre l’éclairement naturels des espaces de circulation. Cette problématique est courante et trop rarement résolue de manière satisfaisante. Les parois vitrées sont en effet souvent occultées rapidement par un masque adhésif transformant les bureaux en espaces finalement clos. Ici, la question était de taille puisque l’intervention devait se développer sur plus de mille mètres linéaires.

          Refusant, une fois encore, de contredire l’intention première des architectes, Bureau 205 s’est employé à trouver une solution satisfaisante à tous les égards. Un principe d’occultation partielle et modulaire a permis de développer un système non répétitif évitant monotonie et redondance qui auraient été immédiatement perceptibles sur les longues séquences de parois vitrées. La proposition faite a permis d’occulter suffisamment pour assurer la confidentialité requise des espaces de travail tout en conservant — ici et là — des « percées » favorisant les échanges visuels entre les occupants des bureaux et les personnes dans les couloirs.

 
 

Du 7e étage au sous-sol

Parce que l’entrée dans le bâtiment peut se faire depuis les parkings en sous-sol, la signalétique en sous-sol a également été soignée. Compte tenu de la première lecture en voiture ou moto, l’échelle des signes a été augmentée et la signalétique participe alors de l’animation de ces espaces souvent austères.

 
 
Nous ne négligeons aucun espace, même les moins visibles.
                    F.
 
 

Maitrise d’ouvrage 

Réseau de transport d'électricité

Benoit Callet, 

Bruno Fleuret, 

Élise Tincelin


Maîtrise d’œuvre

AFAA Architecture

Trevor Ablott, Damien Poyet


Assistance à maîtrise d’ouvrage pour la définition, 

la conception, la fabrication 

et l’installation de l’ensemble

de la signalétique

Bureau 205


Fabrication et pose

AGP Publicité, DKO Concept,

Lenoir services


Photographies

Jérôme Ricolleau